la chasse sauvage

Masterisé par Nick, pleins de place pour lui et ses joueurs

Modérateurs : Die's Man, Ezechiel

Avatar de l’utilisateur
womba
Splinter
Messages : 536
Inscription : dim. mai 23, 2004 9:51 am
Localisation : dans le coin

la chasse sauvage

Message par womba » lun. déc. 20, 2004 7:27 pm

Les chiens qui se sont cru au sommet de la chaîne alimentaire vont enfin être remis à leur place véritable, à mendier la charogne que le loup daigne leur laisser.
les visage sont flous dans sa mémoire et de toutes façon les chiens se ressembles tous, seul compte l'exemple afin qu'ils sachent qui sont les prédateurs dans ces bois.
Il voit voit les proies que le rabateur de la meute a traquées pour lui.
La rage monte doucement inexorablement en lui et entame son changement de forme depuis les fourrés d'ou il observe son gibier.
Quelque chose ne se passe comme ça devrait, la douleur elle n'est pas normale. Le change-forme ne lui a jamais fait mal, mais là la douleur devient si intense qu'elle prend un instant le pas sur sa haine.
Enfin elle reflue, il est denouveau maître de son corps, doucement il tente de se mettre à l'affut, mais la position à quatre patte est pas confortable. Il observe ses pate avant et se rends compte qu'elle sont humanoide, il se redresse et là il voit mieux, comme si il était plus grand.
Il se rue pour la curée, sent l'odeur acre de l'urine qui souille cette espèce de fausses peaux que portent les pelés pour se proteger du froid.
Ils sont tellement terrorisé que pas l'un d'entre eux tente de se défendre. D'un coups de griffe il étripe le premier, le suivant a la tête arrachée par ses puissante machoires.

Il se réveile enfin, il est nu et désorienté au milieu des sous-bois. Il a un gout horrible dans la bouche et d'un coup tout le souvenir de la chasse sauvage lui revient.
Il ne peut reprimer une vague de nausée, mais même le fait de vider son estomac ne parvient lui oter le sentiment de dégout qui l'anime.
Il récupère ses vêtements et d'un pas mal assuré rentre à la tanière de l'alliance, il aura les idées plus claires une fois qu'il aura dormi...
Soldat de france
Jeunesse plein d'ignorance
Ne gâche pas ta vie
Pour leurs idées de patrie

Bérurier noir, Carnet de route
Répondre

Revenir vers « Ars Modernica »