Les inventions de Saul Moorcan

Ouais sans blagues, ouais, et ça c'est le forum à Chimel ouais, C'EST QUOI MON NOM?

Modérateur : Chimel

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » mer. janv. 13, 2016 4:15 pm

Nom
Tele-K.
Nature
Guizmo
Fonction
Télékinésie
Aspect
Gant + Boîtier à la ceinture.
Le gant est un simple gant de cuir sur lequel on a cousu de fils de cuivre de toutes petites excroissances faisant penser à un renforcement métallique. Ces excroissances sont en réalité le relai vers le petit boîtier porté à la ceinture et servent à diriger la force télékinésique. Le boîtier est de la grandeur d’une boîte à tabac et comporte en son centre une sorte d’améthyste opaque comme de la nacre, sculptée en forme de fleur de chrysanthème. Lorsque le Tele-K est actif, on peut voir une tourner lumière verdâtre à travers l’améthyste (la vitesse dépend de paramètres comme la distance ou la difficulté de l’action) qui devient transparente lors de l’utilisation.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » mer. janv. 13, 2016 4:15 pm

Nom
SoulCatcher
Nature
Guizmo
Fonction
Capturer les âmes + Invoquer les âmes
Aspect
Le SoulCatcher se présente sous la forme d’un tube métallique de quinze centimètres se terminant par un cône à une extrémité et relié à son autre extrémité par un fil de cuivre à une boîte de la taille d’une tabatière. La tabatière peut s’ouvrir sur son côté, à la manière d’un six coup, afin d’y insérer les SoulBullets. La tabatière présente en son intérieur un grand nombre de rouages dont certains se traversent par moment – c’est impossible, il ne s’agit que d’une illusion ! Une lumière - souvent verdâtre - se dégage occasionnellement lors de l’utilisation
Les SoulBullets se présentent sous la forme d’un balle de revolver classique – la forme a été choisi par commodité de fabrication et de réutilisation, rien n’oblige formellement à cette forme – et sont les capsules dans lesquelles les âmes sont emprisonnées. Les SoulBullets sont aussi résistantes que des balles normales.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » mer. janv. 13, 2016 4:18 pm

Nom
T.W.M. (Travelling without moving)
Nature
Guizmo Gadgeteer
Fonction
Téléportation
Aspect
Le T.W.K se présente sous la forme d’un large tube de métal d’environ 40 cm de long sur lequel sont fixées à chaque extrémité une tige de métal pliée en son centre à angle droit et terminée par une boule de métal à chaque bout. Chaque tige à angle droit peut pivoter sur son axe fixé à au tube central. Le mécanisme permettant de contrôler et de faire fonctionner l’objet est inséré à l’intérieur du tube central. Un assemblage de câbles de cuivre sort d’une extrémité du tube de métal central et permet à la fois de tenir l’engin lorsque les tiges à angles droits tournent et de contrôler l’objet. En action, les tiges à angle droit tournent si vite qu’elles deviennent indistinctes, l’objet lui-même semblant alors changer de forme et projetant une lumière verdâtre. A pleine vitesse, la main du porteur se trouve à l’intérieur de l’objet formant une boule de lumière, ce qui est impossible.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » mer. janv. 13, 2016 4:19 pm

Nom
Phéro-Catcho-Monstres
Nature
Guizmo Gadgeteer
Fonction
Attire les monstres
Aspect
Le Phéro-Catcho-Monstres se présente sous la forme d’une bouteille de parfum grand format. Un diffuseur réglable permet de moduler la diffusion des « phéromones universelles d’attraction monstrueuses ». Le Phéro-Catcho-Monstres peut suivant les cas être plus efficace s’il est placé en hauteur, sur un mât par exemple.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » mer. janv. 13, 2016 4:19 pm

Nom
Giro-Knife
Nature
Invention
Fonction
Arme blanche rétractable
Aspect
Le Giro-Knife et un assemblage de quatre longues lames (anciennement des baïonnettes) raccourcies pour mesurer 20 cm chacune et effilées comme des rasoirs. A la base des lames se trouve un axe sur lequel sont fixées les quatre lames. A 5 cm de la base, une fine tige plate de métal mobile part vers la lame suivante et se croche automatiquement lorsque l’on déploie l’arme. Déployée, l’arme est une croix inutilisable sans le Tele-K. Le Giro-Knife se range non-déployé dans son fourreau fixé par deux attaches à la cuisse.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » mer. janv. 13, 2016 4:19 pm

Nom
Système d’éclairage d’urgence
Nature
Invention
Fonction
Eclairage d’urgence de Fort Northend
Aspect
Le système d’éclairage d’urgence est constitué de quatre braséros pivotant. Une solution chimique spéciale imbibe le combustible utilisé. Ces braséros sont équipés de miroirs permettant d’orienter la lumière produite et de briquets fixes protégés du vent permettant un allumage presque immédiat. Entre ces quatre braséros situés sur les quatre tours d’observation du fort, une gouttière est installée permettant de relier entre eux les braséros par des mèches spécialement traitées pour résister aux intempéries (notamment à l’humidité et au froid, les mèches sont protégées du vent par les gouttières). La mèche met 15 secondes pour se consumer. Le brasero éclaire plus que n’importe quel feu, d’une lumière très blanche, durant 60 secondes. Une fois un brasero allumé, les deux mèches qui y sont reliées s’allument automatiquement et se consument vers le prochain braséro. Une fois un braséro allumé, il faut donc 30 secondes pour que tous les braséros soient allumés (mais le premier allumé s’éteindra 30 secondes plus tard).
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » lun. févr. 08, 2016 3:59 pm

Nom
Lazarus’s ring
Nature
Guizmo
Fonction
Relever/contrôler les morts
Aspect
L’anneau de Lazare se présente sous la forme d’une large bague argentée portée au majeur et recouvrant toute une phalange. La bague est manifestement gravée, mais trop finement pour que cela soit observable sans un examen extrêmement attentif.
Lors de sa première utilisation, l’anneau se « fixe » à son porteur, plongeant dans la chair de minuscules pointes. Il est possible d’enlever l’anneau sans dommages irréversibles, mais cela est relativement long et très douloureux.
Pour utiliser cet anneau, il faut le faire pivoter sur la phalange, ce qui fait automatiquement bouger une pointe dans la chair et fait perler un peu de sang (sans danger, mais douillets s’abstenir). Le sang « envahit » alors la bague et les motifs – en constant changement – apparaissent (le sang n’est pas la source du pouvoir mais juste le catalyseur… le pouvoir vient de la science !). Il peut paraître étrange qu’un si petit mécanisme puisse avoir un si grand effet. Cela est dû aux dernières découvertes en hypermathématiques moorcaniennes permettant de replier – à l’infini ? – l’espace et donc de concentrer une très grande quantité d’informations dans un espace réduit (mais infini, plus au moins…mais potentiellement).
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » mer. mai 11, 2016 4:03 pm

Nom
Black Mirror
Nature
Guizmo Gadgeteer
Fonction
Attirer Billy Boy
Aspect
Le Black Mirror n’a en lui-même rien d’un miroir mais tire son nom du seul objet connu (?) ayant à la fois été touché par Billy Boy et ayant un rapport ésotérique direct avec ce dernier (Billy Boy à traversé le miroir, passant d’un monde à l’autre).
L’invention se présente sous la forme d’un assemblage de ventouses – fixées sur le miroir – reliées entre elles par de nombreux fils de cuivres, eux-mêmes reliés à une boîte de 30 cm cube. En fonction, le Black Mirror réactive les particules causales laissées par l’Entité lors de son passage afin de recréer « artificiellement » le pont entre l’Entité et notre monde, et donc d’attirer de force l’Entité. En raison de l’instabilité des flux de nature causale, le Black Mirror ne peut être utilisé qu’une seule fois. Après la première utilisation, le Black Mirror doit être entièrement démonté et réglé à nouveau afin de capter un nouveau flux causal.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » ven. mai 27, 2016 1:38 pm

Nom
Billy’s Gallows
Nature
Invention
Fonction
Détruire Billy Boy
Aspect
La Potence à Billy n’est pas à proprement parler une invention mais plutôt une utilisation poussée du Black Mirror. L’ensemble se présente sous la forme d’un dispositif complet visant à attirer, contenir et détruire l’Entité Billy Boy. L’emplacement idéal serait une colline avec un arbre vénérable à son sommet, mais d’autres configurations sont possibles moyennant quelques modifications au processus.

Le Billy’s Gallows nécessite :
- Un arbre, grand, ancien, avec un potentiel d’énergie ésotérique marqué si possible
- La « corde de Billy Boy » et le « morceau de drapeau de Fort Sumter » conservée tous les deux par Saul Moorcan
- Le Télé-K et le Black Mirror de Saul Moorcan
- Des soldats en nombre suffisant pour entourer entièrement la colline sur deux rangées
- Une sanctification opérée par Arnie autour de l’arbre (en veillant à observer un périmètre permettant le tir des soldats, ces derniers étant protégés par la sanctification)
- Quatre à huit Systèmes d’éclairage d’urgence, en modèle réduit de ceux de Fort NorthEnd, positionnés tout autour, en direction de la cible, et permettant de supprimer les ombres potentielles
- Des pièges à ours. Autant que possible, dans la zone sanctifiée sous l’arbre
- De la dynamite, préparée en mèches courtes
- Une vasque contenant du sang, des cheveux et des rognures d’ongles de personnes ayant un lien avec Billy Boy, si possible un lien durant l’enfance

Procédure d’utilisation
- Le Black Mirror est placé sous l’arbre. Un câble supplémentaire est fixé afin d’actionner la guizmo en dehors de la zone sanctifiée. Le morceau de drapeau de Fort Sumter est placé au-dessus du Black Mirror
- La corde de Billy Boy est attachée à l’arbre, en nœud de potence
- La vasque contenant l’appât organique est placé devant le miroir
- Les pièges à ours sont placés dans toute la zone sanctifiée

Les systèmes d’éclairage d’urgence servent tout à la fois à éviter de subir une perte de visibilité (Billy Boy se manifestant de préférence de nuit, il semble plus probable de réussir à l’attirer de nuit) et à éliminer (peut-être… ?) les zones d’ombre permettant à l’Entité de se déplacer/s’enfuir. Le morceau de drapeau de Fort Sumter sert, par ses propriétés propres, à repousser les ombres "non-naturelles".

Les pièges à ours servent (peut-être ?) à ralentir l’Entité sous sa forme physique.

La dynamite sert à blesser (probablement pas) ou à ralentir l’Entité en cas d’échec et de repli des troupes.

La zone de sanctification sert (peut-être ?) à empêcher l’Entité de s’enfuir, ou du moins à la gêner si elle tente d’attaquer la troupe.

Après le déclenchement du Black Mirror, au moment où l’Entité apparaît, la troupe ouvre le feu de toute part, dans le but de ralentir la créature et d’attirer son attention.

Saul Moorcan utilise le Tele-K afin de manipuler la corde et de la passer au cou de l’Entité afin de la pendre.
L’Entité meurt pendue.

Si l’Entité ne meurt pas pendue mais est temporairement neutralisée, Arnie l’exorcise.

S’il est impossible de pendre l’Entité, la dynamite – mèches courtes préparées – est lancée et la troupe se repli.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » jeu. févr. 16, 2017 4:51 pm

Nom
StormBox

Nature
Guizmo Gadgeteer

Fonction
Créer des tempêtes

Aspect
La StormBox se présente sous la forme de deux grosses caisses dont l’usage le plus commode est de le fixer sur un baudet. Un câble relie les deux caisses ensembles et un autre se fixe au gantelet du madscientist. Le madscientist dirige grâce à sa main la tempête et la portée est aussi loin que le regard. En utilisation, les deux grosses boîtes font beaucoup de bruit mais (pour une fois) ne dégagent pas de lumière. La tempête est très localisée mais peut se déplacer selon la volonté du madscientist. Les victimes sont plaquées au sol et fortement gênées dans leurs mouvements.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » jeu. juil. 18, 2019 2:28 pm

De la problématique des Ancres psychiques, de l’Âme, du lien entre ces deux objets et du moyen de remédier au défaut de lien communément appelé « mort ». Partie 1

Dans cet article nous allons détailler nos dernières découvertes concernant les Ancres psychiques, leur lien avec l’Âme et du moyen de créer ce lien lorsqu’il fait défaut. L’auteur tient à remercier vivement le professeur Nikolaï Tesla pour ses travaux et ses idées aussi stimulantes qu’enrichissantes.


Tout d’abord, quelques définitions :

Nous appelons Âmes l’énergie animant – « Anima » – la matière, la transformant en objet animé et douée de volonté. Il faut bien sûr souligner que de nombreuses techniques permettent d’animer la matière, mais que seule l’Âme permet une animation autonome générant une individualité. Nous rejetons bien entendu la définition fautive de l’âme par Platon qui considère l’âme comme la main d’un marionnettiste animant le corps puisque de nombreuses inventions arrivent au même résultat sans nécessiter d’Âme (voir notamment nos travaux précédents sur l’Anneau de Lazare).

Nous appelons Ancre psychique le lien unissant un objet – pour plus de commodité nous l’appellerons « corps » – et l’Âme.

Nous appelons « mort définitive » l’absence définitive d’Ancre psychique entre l’Âme et le corps. Nous appelons « mort provisoire », la simple mort du corps alors que l’Ancre psychique est toujours active.


Lors d’une mort provisoire l’Âme est chassée du corps mais, en raison de l’Ancre psychique, elle reste extrêmement proche du corps (nos travaux empiriques via le SoulCatcher semblent indiquer une distance de quelques mètres à peine, ceci sans doute en raison de la déperdition d’énergie que la distance engendre). Après quelques heures pour les humains sans intérêts, ou quelques jours (?) pour les humains pertinents, l’Ancre se brise (pas de mesure précises pour l’instant concernant les Entités et Abominations). L’Âme se disperse alors de notre Plan (mais quid de sa présence dans d’autres Plans ?) et la mort passe de provisoire à définitive.

L’acquisition et le stockage des Âmes ne pose naturellement plus de problème depuis l’invention du SoulCatcher. Les corps sont toujours abondants (même si les corps de qualité sont rares, bien sûr). Le seul problème à résoudre concernant la mort provisoire reste donc l’Ancre psychique. Afin d’étudier cette problématique, nous nous proposons d’aborder deux exemples distincts : celui, simple, des Déterrés, et celui, plus complexe mais plus pertinent, de Gabrielle Moorcan.


Cas Déterrés

Le processus de création d’un Déterré est parfaitement connu : un humain meurt provisoirement, son Ancre psychique toujours en place, et une Entité se sert de l’Ancre psychique pour prendre possession du corps, entraînant avec elle l’Âme qui se « réincarne » dans son propre corps. Selon la puissance de l’Entité ou de l’Âme, l’une ou l’autre prend le contrôle (provisoire) du corps.

Cas Gabrielle Moorcan

Le cas de Gabrielle Moorcan est bien plus rare : cette dernière a vu son corps mourir définitivement en raison d’une Conspiration mettant en jeu l’Entité de classe 2 Billy Boy et, très probablement, des scientifiques irresponsables et jaloux et fous et à la solde de rivaux et des bovidés maléfiques prêts à tout pour détruire tout ce qui est beau ou bon dans le multivers. Suite à cette mort définitive, l’Âme de Gabrielle ne s’est pas dissoute dans l’éther comme cela est normalement le cas, mais a recréé, dans un état que les poètes appellent « âmes sœurs », une Ancre psychique liée à Saul Moorcan, évitant ainsi la dissolution et lui permettant d’interagir avec son environnement (bien que la dépense d’énergie fût pour elle colossale, la pauvre !). Elle restait donc de manière permanente dans un état de mort provisoire, comme si Saul Moorcan était son « corps », l’Ancre psychique de Gabrielle liée au corps de Saul et non plus au sien propre. Le corps de Saul Moorcan étant vivant, l’Ancre psychique entre Gabrielle et Saul ne se détériorait pas.
Afin d’éviter toute dissolution intempestive, le professeur Tesla fabriqua un piège à Âmes spécifiquement conçu pour Gabrielle, afin qu’elle puisse se réfugier pour un temps dans un espace non entropique lorsque son Ancre risquait d’être brisée (par exemple lors de dépenses externes d’énergie importante).

Une fois l’Ancre psychique parfaitement stabilisée et les équations énergétiques conçues, il a suffit d’un corps en excellent état - dont l’Âme était fraîchement détachée - pour réinsuffler l’Âme de Gabrielle dans ce nouveau vaisseau, sans utilisation aucune d’Entité puisque le corps n’était pas endommagé et ne nécessitait donc pas de régénération post-mortem. L’énergie normalement apportée par l’Entité pour réactiver le corps était fournit par un simple champs méta-électrique selon les modèles mathématiques non-unifiés de Tesla.

L’expérience a été couronnée de succès, et l’auteur de ce modeste et humble article a fait la preuve que dans certains cas la mort provisoire n’était pas inéluctable pour un scientifique digne de ce nom (pour autant que la menace bovine mondiale et les voleurs de savoir scientifique incapables de faire la différence entre une expérience audacieuse et le fruit d’un esprit dérangé ne s’en mêlent pas).


Dans la prochaine partie, nous nous pencherons sur l’étape suivante induite par ces découvertes : la création d’Ancres psychique, et donc la résolution de l’inconvénient de la mort provisoire.


Saul Moorcan
Dernière édition par Aikau le bo le ven. juil. 19, 2019 12:25 pm, édité 2 fois.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Chimel
Maître-Goule
Messages : 1146
Inscription : mer. mai 26, 2004 10:48 am
Localisation : A l'Opéra

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Chimel » jeu. juil. 18, 2019 4:18 pm

Je me réjouïs de voir tomber Arni sur ce bel article... Et sa conclusion!

Splendide!
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche
Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Aikau le bo » ven. août 02, 2019 2:02 pm

De la problématique des Ancres psychiques, de l’Âme, du lien entre ces deux objets et du moyen de remédier au défaut de lien communément appelé « mort ». Partie 2

Dans cette deuxième partie, nous allons donc aborder la problématique des Ancres psychique et du moyen de résoudre la mort provisoire, définitivement.


L’énergie est la clé. Cette assertion, aussi simple qu’élégante, ne saurait être prise à la légère (nous songeons d’ailleurs à rédiger un article sur le lien entre énergie et masse en faisant intervenir la constante de la vitesse de la lumière). Un Ancre psychique est avant tout un lien énergétique entre un objet, par exemple un corps humain, et une Âme, par exemple humaine. C’est précisément grâce à ce lien en cours de délitement en raison d’un véhicule défaillant, mort par exemple, qu’une Entité peut prendre possession d’un corps. Dans le but de résoudre le problème de la mort provisoire – et tant qu’il y a une Âme, il y a de l’espoir ! – il faut donc rétablir, voire créer, ce lien énergétique, cette Ancre psychique.

Pour ce faire, il convient de mettre en place les mêmes conditions que lors de « l’apparition » de Déterrés, mais sans l’inconvénient de devoir partager son véhicule avec une Entité (il est déjà bien assez désagréable de devoir constamment partager ses pensées avec la multitude de voix de Ceux qui grignotent et murmurent, comme l’expérience banale et commune de tout en chacun le confirme aisément). Afin d’atteindre cet objectif, il nous faut donc :

- Une Âme, conservée dans sa Soulbullet
- Un véhicule de type humain humanoïde sapiens erectus post-tekhnè (l’utilisation d’autres véhicules est naturellement une piste hautement intéressante et fera l’objet d’un article spécifique sur l’adaptation de la technique dans l’hypothèse d’une humanité véhiculée par des super-prédateurs, à l’exception, car toute science doit avoir ses limites, des bovidés infernaux)
- Une Grande Âme, de préférence de type Entité ou Abomination de classe 2
- Un champ électrique non-unifié de Tesla

La mise en pratique, une fois le matériel réuni, peut se faire. L’Âme est mise en présence du véhicule – qui doit être de la première fraîcheur car sinon, erreur de débutant, l’Âme est réincarnée dans un corps qui ne pourra redémarrer ses fonctions biologiques. Puis, dans le champ non-unifié de Tesla, on consume la Grande Âme réservée à cet usage afin de non seulement créer l’Ancre psychique mais également, comme c’est le cas avec les Déterrés, de créer le « choc » électro-psychique nécessaire à la remise en service du véhicule. Bien sûr, l’Âme réincarnée est désormais pleinement fusionnelle avec son véhicule : le corps est vivant, contrairement à un Déterré.

Il faut noter que cette remise en service, bien que simple dans ses principes, demande à l’homme de l’art une extrême dextérité mathématique, psychique, technique et, nous osons le terme, artistique, lors de la mise en résonnance de l’Âme et du corps au moment de la consumation de la Grande Âme. La moindre erreur à ce stade pourrait entraîner des effets aussi dévastateurs que passionnants, et nous affirmons que l’implication personnel du praticien dans l’opération ne saurait être négligée, de la même manière que lors de la création de guizmos (idée intéressante : les guizmos ont-ils une âme ? Et si oui, d’où vient-elle ?).

Pour ces raisons – difficultés de se procurer des Grandes Âmes et implication de l’homme de l’art dans le processus –, il semble à ce stade peu probable de voir la mise en place d’une industrie utilisant cette technique (mais on disait de même il y a à peine vingt ans de ce qui constitue aujourd’hui les pages les plus amusantes du catalogue de la Smith & Robards). De plus, l’inaccessibilité du SoulCatcher, des Soulbullets et des schémas techniques opérationnels à toute personne n’étant pas le professeur Saul Moorcan rendent tout essai de mise en application des principes décrits ci-dessus hautement hasardeux (n’hésitez pas à nous faire parvenir des photographies de vos essais et, si possible, des échantillons du matériel biologique que les autorités trouveront sur place après déblaiement des décombres).


Nous pouvons donc dire, grâce à cet article en deux parties, que la mort provisoire est vaincue pour qui dispose du matériel et des compétences adéquates, ce qui constitue une avancée significative dans notre volonté de dépasser les contingences matérielles telles que l’entropie des corps.

En conclusion, et pour citer les derniers mots de Vigo des Carpates (1505-1610) au moment où sa tête est morte après avoir été empoisonné, poignardé, pendu, écartelé, éventré et passé à la roue : « La mort n’est qu’une porte, le temps n’est qu’une fenêtre. Je reviendrai. ». Si ce pauvre homme avait eu à sa disposition notre technique, il ne serait pas à l’heure actuelle encore ancré dans un tableau dans un musée à New-York. Tableau fort laid, semble-t-il.

Saul Moorcan
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Avatar de l’utilisateur
Chimel
Maître-Goule
Messages : 1146
Inscription : mer. mai 26, 2004 10:48 am
Localisation : A l'Opéra

Re: Les inventions de Saul Moorcan

Message par Chimel » sam. août 03, 2019 6:44 am

Un article qui mérite d’être publié! (Et son auteur du coup excommunié frappe d’anathème, tracké et brûler...
+2 xp pour ce travail de dingue! +1 pour l’effort constant d’en rédaction!

Ps/ je voudrai savoir RP ou Saul consigne ses écrit, et, si il ce fait publier, sous des pseudo, oubdams des revues d’en de scientifique ayant l’esprit large et ouvert (des feuillet occultes)
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche
Répondre

Revenir vers « DeadLands »