Lettre au fossoyeur

Ouais sans blagues, ouais, et ça c'est le forum à Chimel ouais, C'EST QUOI MON NOM?

Modérateur : Chimel

chernobyl
Ami de la Couverture jaune
Messages : 122
Inscription : mar. nov. 30, 2010 8:33 am

Lettre au fossoyeur

Message par chernobyl » jeu. juil. 06, 2017 7:22 pm

Bonjour Monsieur,

Comme vous le savez probablement déjà, je continue la tâche que vous m’avez confiée il y a de nombreuses années maintenant. Je ne suis plus directement vos demandes, mais les gens que je suis suivent un chemin qui devrait permettre, j’espère, de stabiliser au moins autant la situation.

Vous n’avez jamais voulu répondre à mes questions sur ce qu’ils se passait. J’ai mis du temps, mais j’ai compris votre inquiétude à ce sujet. Je sais que je ne suis pas seul et qu’il peut, à tout moment, prendre le dessus, je comprends donc votre inquiétude à le laisser posséder trop d’informations. C’est pour cela que j’ai obéit, durant de nombreuses années, sans poser de question, en effectuant les missions les insensée, me remettant à vos connaissances et vos raisons.

Je n’ai aucun doute que vous savez que j’ai rejoint le groupe de jeunes gens que j’avais aidé à quitter DeepWood à l’époque. Je sais que Gibbs était également en relation avec eux. Vous savez donc de quoi ils sont capables… dans quels ennuis ils sont capable de se retrouver. Pour tout dire, j’en ai eu quelques nouveaux aperçus au cours de mes premières semaines avec eux. Sans entrer dans les détails, je ne peux citer que le jeune Éric, qui a sur abattre une créature robotisée géante à l’aide de deux simples flèches, l’apparition de créatures étranges dans une forêt, lorsqu’un rituel a été achevé, ou le grand père d’une petite famille, à moitié insectoïde, qui avait pris le contrôle de toute sa petite famille. Si ces jeunes gens ne devaient avoir qu’un seul dont, c’est bien celui de toujours rejoindre le surnaturel.

Si je vous écrit, Monsieur, ce n’est pas pour vous compter mes aventures, je n’ai nul doute que vous êtes bien trop occupé pour écouter les histoires d’un vieillard. Non, je n’utilise ces exemples que pour vous faire comprendre la situation dans laquelle nous nous trouvons. Je ne ferais pas appel à vous si cette situation n’était pas d’une part grave et d’autre part en dehors de mon contrôle. A vrais dire, j’ai besoin de votre aide, ou plutôt de vos connaissances.

En rejoignant notre ville natale, et au vus du tempérament revanchard de certain de mes amis, nous avons préféré passer par la forêt, demandant l’avis des natifs du lieu. Quel n’a pas été notre surprise de constater que les natifs n’étaient certainement pas ceux que nous pensions. Alors que la discussion avançait, une créature est sortie de la forêt. Il s’est présenté comme un Sasquatch, une créature antédiluvienne, vivant dans les sous-sols de la ville. Je dois reconnaître que c’est à peu près à ce moment quelles choses ont commencé à devenir très compliquées. Ces créatures, que je ne connais pas, semblent relativement puissante, et nous ont proposé le compromis suivant, nous faisions arrêter toute exploitation de bois et d’autres matériaux de la part des habitants de DeepWood en moins de quatorze jour, et eux ne prenaient pas les armes pour reprendre leur terres.

Nous avons discuté un moment, jusqu’au moment où Saul, une sorte d’inventeur, utilisant des théories bien trop compliquée pour moi et qui ne semble pas seul, a proposé une autre solution, soit de présenter le général Donovan au Sasquatch, afin que ceux-ci puisse s’accorder sur une sorte de pacte. L’idée semble avoir convenu à la créature, même s’il n’a pas pour autant rallongé le délais.

Afin de préparer notre éventuelle interruption d’exploitation de la ville, nous nous sommes renseigné sur l’actuelle propriétaire de la ville, celle avec qui mes petits protégés sont en contentieux, la dénommée Opale. Ce que nous avons appris est également loin de me rassurer. Elle aurait passé une sorte de pacte avec une autre créature, un certain « homme en noir », créature lui offrant une sorte d’immortalité et, il faut le croire, un certain pouvoir.

Mes questions sont donc les suivantes :
  • Que connaissez-vous des Sasquatch ? Est-ce un peuple belliqueux ? Est-ce possible de négocier avec eux et sont-ils digne de confiance ? Toute information à leur sujet nous seraient d’une grande aide.
  • Avez-vous une quelconque influence sur le général Donovan ? J’ai cru comprendre au vus des explications que m’ont donné les jeunes gens qui m’accompagnent, qu’il ne s’agit pas d’un humain normal. Suivant votre réponse à la première question, il peut être très important que le général accorde un petit peu de crédit à la proposition de Saul. Je sais qu’il lui a écrit une missive, s’il est possible de la faire appuyer… cela ne peut qu’offrir un petit répit à l’humanité.
  • Que connaissez-vous de l’homme en noir ? Comment est-il possible de réduire son influence, ou du moins son aide, à une personne donnée ? Nous pouvons encore contenir Éric pour le moment, mais je crains que cela ne soit plus possible longtemps. Si nous ne trouvons pas de solution, je sens qu’il va tenter malgré tout, et nous savons où cela va le mener. La vengeance est trop souvent aveugle, et je pense qu’il préférerait mourir en l’affrontant que de vivre en la sachant en vie. Vous savez ce que j’ai sacrifié pour les protéger… je pense donc que ni ses amis ni moi ne pourrions être loin de lui à ce moment.
  • Le Sasquatch a parlé d’une sorte de monde alternatif, une terre de chasse ou un monde de rêve dans lequel la créature nommée « Billy Boy » serait plus vulnérable. Savez-vous quelque chose à ce sujet ? Je sais que mon contrat avec les natifs devait permettre de maintenir une porte vers les terres de chasse fermée… il semblerait que le gardien ait été tué depuis. Néanmoins, dans le cas où le Sasquatch devait ne pas nous emmener dans ces terres, avez-vous connaissance d’un moyen de rejoindre ces terres ?
Je sais que je vous en demande beaucoup, je ne demande néanmoins pas forcément de réponse définitive à ces différents sujets. Cela permettrait néanmoins de trouver certaines pistes, idées ou direction dans lesquels aller. Je pense qu’en ayant un os à mâcher, mes camarades d’aventures pourront résister un petit peu plus longtemps, et que les natifs pourront nous supporter quelques temps de plus.

Il va de soi que je suis prêt à recevoir n’importe quelle proposition de votre part en contrepartie de votre aide à ces demandes. Je pense qu’il devrait être possible de résonner au moins certains de mes camarades pour pouvoir entreprendre celle-ci, surtout si cela a permis de les aider.

Je me tiens à votre disposition et à votre écoute,

James
Répondre

Revenir vers « DeadLands »