Brevet Anneau de Lazare

Ouais sans blagues, ouais, et ça c'est le forum à Chimel ouais, C'EST QUOI MON NOM?

Modérateur : Chimel

Avatar de l’utilisateur
Aikau le bo
Maître-Goule
Messages : 1433
Inscription : lun. juin 07, 2004 11:30 am
Localisation : Vers l'infini et au-delà...

Brevet Anneau de Lazare

Message par Aikau le bo » mer. mai 06, 2020 8:32 am

Anneau de Lazare

Objet

Le présent document détaille les principes, l’utilisation, les plans techniques, les différentes parties spécifiques, ainsi que les argumentaires et propositions de commercialisation de L’Anneau de Lazare, invention originale de Saul Moorcan, en cette année 1881.

Avertissement

Bien que cela soit une évidence pour toute personne ayant les compétences les plus basiques en mathématiques méta-quantique ou en ingénierie des Ancres psychique et Âmes, il nous semble pertinent d’émettre un avertissement à l’attention des néophytes et des enfants : l’Anneau de Lazare n’a en aucun cas le moindre effet sur l’Âme des sujets animé. La technologie présentée ici affecte strictement la matière basique et en aucune manière la substance subtile, et cela même si l’Âme possède toujours son Ancre psychique active. Amateurs de science sulfureuse et interlope, passez votre chemin : vous ne trouverez ici que des principes classiques dont l’excellence se relève dans leur application et non dans leurs concepts. Toutefois, si la passionnante étude des Âmes vous intéresse, nous ne saurions que trop vous recommander les travaux les plus récents de Saul Moorcan.

Principes

L’Anneau de Lazare est un modulateur électro-psychique directionnel à ghost rock. Son principe de fonctionnement (voir calculs annexes) est de créer et moduler un champ électro-psychique sur des amas cellulaires organisé humains de type inactif fonctionnel, de diriger ce champ selon les besoins et d’animer la matière inactive. La charge de ghost rock agit comme déclencheur du champ puis la volonté de l’utilisateur pilote la réaction ainsi créée (voir coefficients en annexe).

Utilisation

Si les principes scientifiques sur lesquels repose l’Anneau de Lazare sont d’une rare complexité, l’utilisation de l’appareil est lui d’une simplicité enfantine. L'utilisateur déclenche une charge de G-Bullet (voir description ci-dessous) pour activer la mini-chaudière à ghost rock. Le routeur (voir description ci-dessous) récupère l'énergie ainsi dégagée et la redirige vers l’Anneau (voir description ci-dessous). Ce dernier crée un champ – limité pour le déclanchement mais illimité une fois créé (voir ci-dessous) – qui projette l’énergie électro-psychique et anime la matière inanimée. Le champ – contrairement à un flux directionnel – est suffisamment large pour ne pas devoir être dirigé précisément sur la cible, bien que cela soit possible en cas de besoin. Cela a comme conséquence heureuse pour l’utilisateur une utilisation souple et la surprise sans cesse renouvelée de trouver des amas cellulaires humains organisés de type inactifs fonctionnels là où on ne les attend pas forcément.

Grâce aux qualités intrinsèques des amas cellulaires humains organisés de type inactifs fonctionnels (voir le travail en cours de publication de Saul Moorcan : « L’Âme chevillée au corps »), les sujets animés disposent d’une certaine autonomie leur permettant une prise de décision en réaction à leur environnement. Cette autonomie limitée rend les sujets infiniment plus fonctionnels que n’importe quel automate car, contrairement à ces derniers, les sujets n’ont aucune programmation (forcément toujours limitée). Les « ordres » donnés doivent être simples et non-ambigües, par exemple :

- Debout
- Assis
- Aller au fond de la mine, allumer la mèche
- Attaquer (designer cibles) si (préciser circonstances) quand (préciser moment)
- Manger (désigner cible)
- Danser (préciser danse ; si danse inconnue du sujet, une danse générique sera effectuée)
- Creuser (ne pas oublier de préciser où et jusqu’où)
- Etc.

Les possibilités d’utilisation sont littéralement illimitées et dépendent de l’imagination de l’utilisateur. De plus, la grande simplicité de l’utilisation rend l’Anneau de Lazare accessible à tout contremaître et à tout caporal habitué à donner des ordres simples, tout comme à tout gentleman habitué à un service prompt et sans discussion.

En raison de limitations physiques de densité de champ, un maximum de soixante sujets peuvent être animés dans le même temps. Cette limitation ne tient pas à la puissance des appareils mais à la persistance du champ. Une autre technologie et un changement de paradigme semblent indispensables pour dépasser cette limite.
L’utilisation de l’Anneau de Lazare est strictement limitée aux amas cellulaires organisé humains de type inactif fonctionnel en raison du champ morphique lié. Les principes fonctionnels restent les mêmes pour d’autres amas cellulaires, non-humains par exemple, mais nécessiteraient une adaptation importante et généreraient probablement des difficultés de pilotage pour l’utilisateur.

Suggestions d'utilisation

- Attaque de brigands
- Mur de défense animé
- Douve de défense animée
- Assaut sur ligne de défense
- Chorégraphies exceptionnelles
- Farces amusantes pour les petits et les grands
- Étude in situ d’anatomie
- Leurre et appât
- Déplacement de substances dangereuses
- Travaux pénibles
- Entraînement au tir sur cible mouvantes
- Service domestique

Description de la G-Bullet

La G-Bullet est une charge de ghost rock concentrée dans un contenant semblable à une balle de pistolet de petit calibre. Le format spécifique de la G-Bullet permet un contrôle optimal des « munitions », un transport aisé et un négoce selon des modalités déjà fort bien établies.

Description de la mini-chaudière de l’Anneau de Lazare

La mini-chaudière de l’Anneau de Lazare (semblable à celle du Télé-K) repose sur les mêmes principes classiques des chaudières à ghost rock transportables accrochées à une ceinture à deux spécificités près.
Premièrement, son chargeur à G-Bullet, aisément insérable dans la chaudière. En cas de besoin, l'accroche du chargeur peut être retirée pour insérer directement la ghost rock dans la chaudière selon les mêmes modalités que les chaudières classiques.
Deuxièmement, ses broches de connections, qui permettent de brancher très simplement à la mini-chaudière d'autres appareils que l’Anneau de Lazare. Terminé les multiples chaudières à porter pour les gentlemen amateurs de technologies !

Description du routeur

Le routeur se branche grâces à ses broches sur celles de la mini-chaudière. Le routeur permet de rediriger l'énergie produite par la mini-chaudière vers l’Anneau de Lazare selon les principes du transport énergétique sans support physique.
Le système de broches permet de brancher d'autres appareils sur le routeur, le routeur formant alors un circuit pour l'énergie dégagée par la chaudière.

Description de l’Anneau de Lazare

L’Anneau de Lazare est un anneau recevant l’énergie du routeur, créant un champ d’activation et permettant de guider les sujets.
L’Anneau est constitué d’une triple couche (voir spécification alliage) articulée et rotative (en interne mais pas en externe) phasant le champ et le couplant avec l’utilisateur et le sujet. Le design extérieur est laissé au libre choix de l’acheteur.

Propositions et argumentaires de commercialisation

Trois axes principaux de commercialisation sont à envisager : la défense, la manipulation dangereuse et les services.

Premièrement, la défense. La survie des hommes de troupe est une priorité pour tout commandant soucieux de préserver ses ressources, toujours limitées sur le terrain. L’Anneaux de Lazare double les ressources en hommes disponibles : tout homme tombé peut revenir terminer le travail ! La troupe sera ainsi heureuse de voir sa propre intégrité préservée tandis que le commandant pourra imaginer des tactiques impossible jusqu’alors. Parmi toutes les utilisations possibles, nous suggérons notamment la douve de défense animée : creusez un fossé autour de votre place forte, remplissez-là d’amas cellulaires organisé humains de type inactif fonctionnel, et attendez l’assaut ennemi. Ce dernier sera fort surpris et vous fort amusé !

Deuxièmement, les travaux pénibles et dangereux. Grâce à l’Anneau de Lazare, les travaux pénibles et dangereux – mines, constructions, manipulation d’explosifs, exploration de territoires infestés de créatures agressives, sables mouvants, négociation nécessitant une assistance armée et inopinée, etc. – deviennent un jeu d’enfant ! Terminées les plaintes des travailleurs, les lamentations de leur veuve ou mari, ou tout simplement l’approvisionnement en nourriture et en eau. Grâce à l’Anneau de Lazare, la sécurité de tous et toutes passe enfin au premier plan !

Troisièmement, les services. Quel gentleman n’a jamais rêvé d’avoir un service parfaitement orchestré durant une réception ? Quel chorégraphe n’a jamais fantasmé une synchronisation totale des mouvements des danseurs ? Quel peintre n’a jamais voulu découper la peau d’un quidam dans la rue pour voir ses muscles en mouvement sans craindre des hurlements nuisibles à la concentration indispensable à la véritable beauté ? Quel esthète n’a jamais voulu découvrir le charme insoupçonné de la passion post-mortem ? L’Anneau de Lazare répond à tous ces besoins légitimes sans administration ni coûteux contrats de services.


En sus de la fabrication industrielle opérée en usine, le concepteur propose de superviser la fabrication d’une gamme ultra-sélective d’Anneau de Lazare. Ces derniers, de conception « premium », seront numérotés et assortis d’un certificat d’authenticité signé par le concepteur lui-même. Un produit pour les gentlemen souhaitant l’exclusivité et le prestige d’une pièce unique !

Les G-Bullets constituent un marché potentiellement lucratif pour le détenteur du brevet. Afin toutefois de ne pas perdre des ventes d’Anneaux de Lazare en raison des G-Bullets, plus chères et moins accessibles que la simple ghost rock, la mini-chaudière doit rester toujours fonctionnelles sans G-Bullet (du moins le temps que l’Anneau devienne plus courant ; une fois l’Anneau de Lazare rendu indispensable, rien n’empêche de rendre obligatoires les G-Bullets). Le matériel pour fabriquer les G-Bullets doit être aussi simple d’accès et peu couteux que possible (une vente à perte pourrait être envisagée dans un premier temps) afin d’inciter les utilisateurs à préférer leur usage à la simple ghost rock.

Les broches de connections constituent un développement industriel et commercial important. En effet, un utilisateur de mini-chaudière de type Anneau de Lazare disposant de broches sera fortement incité à préférer l’achat d’un appareil disposant lui aussi de broches (comme par exemple le Télé-K) à un autre sans broche d’un fabriquant concurrent. Reste à développer ces nouveaux appareils à broches.
Pour n’offenser personne il ne faut avoir que les idées de tout le monde
Helvétius
Répondre

Revenir vers « DeadLands »