Résumé Séance 11

Ses voyages dans le temps...et ses caffouillages extra temporel.

Modérateur : lajeanette

Avatar de l’utilisateur
Green-Hell
Baron du string SF
Messages : 332
Inscription : mer. nov. 22, 2006 10:03 pm
Localisation : Dans mon chez mouais!
Contact :

Résumé Séance 11

Message par Green-Hell » mar. mars 03, 2009 5:25 pm

Nous voilà arrivé à Hashville. (Mon dieu que c'est jolie ici.)
C'est une ville paisible. Avec encore de la verdure partout. D'après les archives du 20ème siècle ce genre de petit ville était très habituelle. Il y aurait même une référence à une ancienne série télévisé du nom de " Murder, She Wrote ". apparemment l'héroïne de cette série vivait dans une ville identique à celle-ci, du nom de Cabot Cove .

Enfin bref... c'est pas tout mais nous avons le jeune mexicain à suivre.
Donc à peine arrivé dans la ville. Nous voyons le jeune Mexicain se faufiler dans une ruelle.
Nous tentons de le suivre le plus discrètement possible. Mais malheureusement pour nous, il arrive à nous échapper un ou deux croisement plus loin. Blanche et Moïda utilise leurs magie pour retrouver sa trace. Pendant que Blanche tente d'avoir une vision. Moïda discute avec un petit oiseau. Le frêle animal s'en va à tire d'ailes et quelques minutes plus tard, il revient discuter avec Moïda. Bon apparemment le jeune mexicain serais partie dans la direction d'un port.

Nous suivons le petit oiseau qui nous montre le chemin. Et c'est à deux ou trois pattés de maisons plus loin, que nous arrivons fasse à un port de pèche. Enfin je dit un port de pèche.... c'est étrange il y a bien un bateau, mais pas d'eau, et des tonnes de poissons sont entassé dans des énormes cuves. soit en verres, soit métalliques. D'ailleurs l'estomac de certain de mes compagnons n'est pas spécialement ravis de voir l'état dans lequel sont traités ces animaux marin.

L'oiseau fini sa course sur l'épaule d'un vielle homme, de type mexicain, portant une glacière remplis de poisson.
Forcément, la description qu'avais faite Moïda à volatile était malheureusement bien trop généraliste.
Et puis en même temps faut pas trop en demander à un moineau. D'où l'expression de nos chers autochtones.
"Cervelle de moineau". Que je fini par comprendre de mieux en mieux.

Bref, à défaut d'avoir trouver le mexicain que nous cherchions. nous avons tout de même demander au vieux pécheur, si il ne l'aurais pas croisé. Coup de chance, le vielle homme à vue notre homme donner sa glacière à la porte d'entrée d'un restaurent juste derrière nous. Malheureusement, l'endroit était plutôt protégé. D'après le pécheur, seul les personnes ayant un mot de passe pouvaient entrer dans l'arrière "boutique" du bâtiment.

Pour le moment vu qu'il n'est pas possible d'entrer dans la seconde partie du restaurant, le groupe et moi-même décidons d'aller trouver un logement. Au bout de cinq de minutes même pas, nous trouvons une charmante maison. Les gens de ce monde appelle ça un Bed & Breakfast. C'est en quelque sorte des personnes qui propose leurs logis à des voyageurs, tout comme un hôtel. Mais le but étant de donner un coté plus humain que la froideur des services que propose les chaînes d'hôtellerie.

C'est une ravissante et accueillante vielle femme qui nous reçois. Elle se présente en temps que Mme. Jessica Fletcher. C'est un délice d'être accueilli par une personne si agréable. L'hospitalité n'as pas son pareil. On se croirait presque sur Iloï. D'ailleurs notre hôtesse nous offre un repas digne de la Pierre. Des Homards énormes, et goûteux à souhait. Je crois d'ailleurs que cette chère Blanche avait enfin pu manger autre chose que des légumes. Pour une fois que son estomac acceptait de la viande de ce monde.

Après le diner, nous somme tous aller nous reposer, excepté Blanche qui avait décidé de suivre Mme. Fletcher au loto de la paroisse. J'ai à peine eu le temps de prendre place dans la chambre, qu'on entendis des cris et des pleures venant du salon. Je descends en grande hâte pour voir se qu'il se passe. Et voilà une surprise de taille qui m'attendait.

Les pleures venais de cette abrutit de serveur que je m'était tapé dans les toilettes du restaurant plutôt dans la journée. (Oh mon dieu mais c'est pas possible, ce gros con fait tout pour me suivre ou quoi??!!)

J'y croyait pas. Il fallait que ça tombe sur moi. Ce looser sexuel était en fait le neveu de Mme. Fletcher.
Une fois qu'il me vit, le jeune homme se mit à m'insulter. Me montrant du doigt, en insinuant que j'était sans coeur, et que je l'avais traitait comme un moins que rien. (Mais bien sur, j'ai pt'être pas de coeur, mais avec ce con j'ai plus cul non plus !!! ). Après une bonne crise de l'armes et d'insultes. Cette abrutit fini par partir, me foutant enfin la paix.

Blanche et Jessica partent pour le loto et je retourne avec Moïna et Moïda dans la chambres.
Il faut le précisé la maison dans laquelle nous nous trouvons n'est autre que voisine au restaurant que dans lequel nous souhaitons entrer. C'est donc avec mes compagnons que nous commençons à guetter les allers et venues à l'arrière du restaurant.

Une à deux heures plus tard. Blanche et Mme. Fletcher revienne à la maison. Mais cette fois avec une autre surprise.
Et oui Blanche avait fait une connerie. (Non voyons c'est pas à son habitude...)
Mademoiselle avais détruit l'hôtel de culte de la ville à coups de pistolet laser. Un téléviseur apparemment. M'étant fait passé pour le père de Blanche, il m'incombait la tache de répondre des actes de cette boule de nerfs ambulante.

C'est donc avec Blanche que je me rend à la maison du pasteur de la ville, pour m'excuser et trouver un arrangement pour les dégât occasionnés.
Une fois arrivé à la demeure, un jolie petit couple m'ouvre la porte. Le pasteur accompagné de son marie.
Quand j'ai vue le couple j'ai tout de suite compris pourquoi Blanche avait pété un câble. Forcément, comment demander à une gamine aussi taré et religieuse d'accepter qu'un couple d'homosexuelle puisse prêcher la parole de Dieu. Nous entrons dans la maison qui de l'extérieur était plus que charmante. Mais une fois à l'intérieure.

Oh !!! Ma!!! Yeueueueullle !!!

Je crois que le symbole homosexuelle de ce monde était dans sa représentation la plus abusive qui soit.
Toute les pièces sont à l'effigie des couleurs du Rainbow Flag. C'est un massacre. Je ne pensais vraiment pas que le jaune et violet aurais pue aussi mal se marier l'un à coté de l'autre. Pour tant je suis quelqu'un qui suis assai tolérant sur la décoration et les couleurs. mais là je crois que je vais faire une attaque.
Rooohhh puis le marie du pasteur ! Mais c'est quoi cette folle. J'avais vue une référence dans les archives du 20ème siècle. Il serait la caricature parfaite du film " La Cage aux Folles ". J'ai vue des extraits et franchement, à coté ce film serait une balade dans les bois avec une troupe de chasseurs bourrus.

Enfin bref, un malheur n'arrive jamais seul. Nous avons apprenons qu'il ont eu des enfants issus d'une procréation artificielle. Et on doit se taper toute les photos de familles. (Wooooaaaaa... mais c'est vraiment nul. je me suis jamais fait autant chier à cause du bonheur des autres. Vous le croyez ??!! Comment on peut prend une photo de chaque changement de couches de son enfants... ) Bon faut dire que j'arrive à me contenir. Parce que Blanche, à juste envie de leur enfoncé la lampe en coquilla et strass dans la tête. (enfin c'est ce que j'ai pu lire dans ses yeux.)

Après ce supplice, nous quittons enfin cette enfer et paye pour le téléviseur.
(Note personnelle... ne jamais tomber amoureux ou tout autre attachement que se sois, avec un homme et surtout ne jamais avoir d'enfants, )

De retour à la maison, nous retrouvons Jessica regardant de vielle photo de son défunt marie.
Elle commence à nous raconté tout se qu'elle à vécu avec cet homme.Nous apprenons d'ailleurs que le restaurant d'en face lui appartenait et qu'il l'avait rénové des propres mains.
Et pendant la discussion je vois un vieux livre relier de cuir. Jessica remarque mon intérêt pour se livre.
Et me l'apporte, m'expliquant que ce livre n'est autre que Le livre d'or du B&B. C'est en le feuilletant que je découvre que les Dietvenko avaient séjourné ici, il y a de ça un an. Je demande des précisions sur leur séjour à Mme. Fletcher, qui, comme d'habitude dans sa grande bonté nous raconte tout l'histoire.

Apparemment, le couple avait passé beaucoup de temps avec la femme. et avait même dîner avec quelque personne importante du village. Il paraîtrait même que lors du soit disant repas. Le shérif avait porté une très forte attention aux Dietvenko, les submergeants de questions.

Il commençait à se faire tard, alors Blanche et moi avons rejoins nos deux amis Moïna et Moïda dans la chambres.
Ils nous font part de leur enquête. Et comme par hasard on apprend que le shérif de la ville avais pris à son bord un homme avec la même glacière que le jeune mexicain qu'on avait suivi. Entre les révélations de Jessica et la découverte de nos deux amis. Les choses deviennent de plus en plus claire. Nous commençons à soupçonner que la Olga Dietvenko est sûrement retenue prisonnière dans les sous-sols du restaurant. Heureusement pour nous Moïna avait réussis à entendre le mot de passe pour le tripot. [Carré d'As]. Je pense que la journée de demain va être riche en événements.

Le lendemain matin, dans un élan de.... heu... je ne sais pas d'ailleurs... mais bon dans un élan.
Nous avons décidé de révéler la vérité sur notre venue dans cette ville à Jessica. en espérant avoir un peut d'aide de sa part. La Pierre soit loué. ce petit bout de femme est vraiment pleine de bonté et de surprise.

Elle nous sort toute les coupures de journaux, relatant des histoires louches liées au Shérif de la ville, ainsi quelque ragots, de comptoir. Je profite de se moment de confession pour demander les plans complet du restaurant que possédait feu M. Fletcher à Jessica. En espérant trouver de informations intéressantes, comme un passage secret ou quelque chose d'en le genre. Je crois que j'ai de la veine j'ai enfin trouver quelque chose de très bien!!!
Avatar de l’utilisateur
lajeanette
Baron du string SF
Messages : 376
Inscription : ven. mai 28, 2004 12:23 pm

Re: Résumé Séance 11

Message par lajeanette » mer. mars 04, 2009 4:13 pm

Excellent résumé, mais il y a deux oublis de taille :

- Le fait que Blanche est gagné le bingo, c'est quand même une belle somme.

- Jessica vous a proposé de mettre un traceur sur la voiture du sheriff.

Détails : 20 xps

Roleplay: 30 xps

Résumé : 30 xps

Bonus Humour: 5 xps

Total: 85 xps
ImageLa Jeanette is watching you !
Répondre

Revenir vers « Iloï »