un n° de séance ?!? pioufff... dison 15...

Ses voyages dans le temps...et ses caffouillages extra temporel.

Modérateur : lajeanette

Avatar de l’utilisateur
Neurad
Larme
Messages : 46
Inscription : dim. avr. 13, 2008 3:32 pm
Localisation : Lausanne
Contact :

un n° de séance ?!? pioufff... dison 15...

Message par Neurad » mar. mai 12, 2009 8:54 pm

Ma mémoire est confuse sur le début des événements. Ayant passé un tiers du temps inconscient, un autre tiers a tenter de retenir mon déjeuné, et le dernier à rater cette tentative; je me fierai donc au récit des autres membres du groupe pour rédiger la première partie de ce rapport.

La situation était digne d'une fiction de l'époque visitée. La haine et la salissure emplissait le puits dans lequel nous avions étés amené. Fermement ligotés a des colonnes de pierre, nous contemplions la masse vaguement liquide où – impatient – attendais notre bourreau. Soudain tout se mit en branle. Blanche créa une diversion en avec l'effondrement de la grotte en illusion, alors que Moïna fit bouillir l' ''eau'' dans laquelle se trouvait les créatures. Ces événements créèrent une panique parmi les assistants et Nelgishea profita de l'occasion pour tenter de nous faire bannir. Mais l'un des prêtres vit claire dans le déguisement magique de notre ami et le dénonça à ses confrères. Nelgishea, ne voyant point d'autre solution, assassina violemment le délateur repoussant, laissant des centaines de petits serpents s'enfuir de la blessure. Le jugement de l'eau fut demandé par les prêtres et les servants, mais ils n'eurent point le temps de mettre leur plan a exécution, car Blanche choisit ce moment pour se détacher.

Devenue folle furieuse, elle sauta sur l'un de nos ravisseur et le tua sauvagement. Ayant ainsi libéré sa route, et grâce à l'aide de Nelgishea, elle put fuir et atteindre la rangée de leviers contrôlant les différentes portes de la salle. Voulant à tout prix libérer Pablito, elle actionna méthodiquement les leviers et libéra ainsi le malheureux garçon, tout en ouvrant au passage les ''Portes des Dieux''. Les dites divinités visiblement en colère, entreprirent de sortir de leur entre nous exposant tous a un spectacle abominable.

Leur apparence était si répugnante qu'aucun de notre groupe ne resta conscient. Nous fûmes, cela va sans dire, très vite repris, rattachés et réveillés. Juste a temps d'ailleurs pour assister à la résurrection – par ingurgitation et régurgitation – des créatures qui allaient nous servir de bourreaux. Pablito se fit également reprendre, et dans une vague de colère Déclencha un torrent d'énergie qui mis à terre tous nos ravisseurs et le laissa gisant sans vie, mou et transparent. A mesure que son état s'amplifiait et qu'il se vidait de son énergie, les corps des créatures alentours commencèrent à briller de quilam.

Décidé a sauver notre compagnon,après avoir tenté tout ce que nous connaissions, nous fîmes une prière. Et de nous retrouver auprès de Pablito, lévitant sous un arbre, dans une magnifique clairière. Malgré tout nos efforts, nous ne parvenions pas à le persuader de quitter ce qui ressemblait un un stage de bouddhisme. Après avoir échangé quelques mots avec l'une des autres participant, nous allâmes voir un homme aux allures de bouddha qui finit par convaincre Pablito que sa tâche, son chemin, n'étais pas terminé. Et après avoir médité tous ensemble nous nous sommes retrouvé projeter quelques instant avant que Pablito ne lance son sort dévastateur.

La technique de Pablito – il médite – fut cette fois apparemment moins efficace, puisque les dieux des "modifiés" nous agressèrent. Alors que nous tentions de plaider de notre cause, les créatures nous sautèrent dessus blessant tous mes compagnons. C'est alors que le sort de pablito commença a faire effet et les "dieux reprirent rapidement la forme animale qui devait avoir été la leur bien des années auparavant. Mais cette "guérison" fâchât violemment la populations locale. Et dans leur confusion suite a la perte de leurs divinité décidèrent que Pablito devait devenir leur nouveau dieu., et s'opposèrent ainsi à l'idée qu'il s'en aille avec nous. Hésitant, le garçon concerné fit rapidement le tour du propriétaire et rencontra directement le roi pour lui faire part de son refus. Celui se montra ensuite fort intéressé par la religion de Pablito et décida que le peuple des modifiés serait désormais bouddhiste.

Le collier de Pablito en main avons retraversé a grand peine les égouts et sommes retourné nous laver à l'hôtel. Une fois propres, nous allâmes manger un couscous. Il fallu d'ailleurs que le parton du lieux décrive la plat à Pablito qui semblait plus enthousiasmé par des hamburgers. Ce dernier sympathisa très vite avec le propriétaire et passa la soirée avec lui, après avoir mangé assez de couscous pour nourrir cinq hommes.

Le lendemain, après que Pablito et le patron aient discuté du coran, nous fîmes des recherches pour trouver des passeports pour continuer notre périple. Sans grand résultat hélas car nos compétences en informatiques sont bien limitées. Nous avons alors décidé d'acheter un I-man à Pablito dont les prouesses en matière d'informatique avait déjà bien servi le groupe. Nous dûmes sacrifier la grande partie de notre argent pour lui acheter l'appareil, mais cet acte fut payant, car Pablito trouva en un instant un endroit où trouver des papiers contrefaits, et étais déjà sur la piste d'un moyen de renflouer notre compte banquaire.
Les possibilités de la 3D sont infinies...

Dans un temps infini, bien entendu...
Avatar de l’utilisateur
lajeanette
Baron du string SF
Messages : 376
Inscription : ven. mai 28, 2004 12:23 pm

Re: un n° de séance ?!? pioufff... dison 15...

Message par lajeanette » mer. mai 13, 2009 3:08 pm

Résumé trés complet, mais prends garde à rester bien compréhensible surtout dans les scènes d'action.

Détails : 30 xps

Roleplay : 20 xps

Résumé: 20 xps


Total : 70 xps
ImageLa Jeanette is watching you !
Répondre

Revenir vers « Iloï »