La rouille après la mort

Modérateur : Dust

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

La rouille après la mort

Message par Dust » ven. févr. 24, 2017 5:24 pm

La reconstruction

Alors que la terre entière mesure encore l’ampleur du combat qu’elle vient de mener. Alors que les populations redécouvrent l’histoire des dernières décennies sous un jour nouveau. L’économie repart de plus belle, tel un second souffle. Les réserves de métaux stratégiques accumulés par Britannia sont redistribuées, sous l’arbitrage de l’O.N.U nouvellement reformée. La priorité est donnée au secours et à la reconstruction des zones les plus touchées par l’attaque de la flotte Drell dont les nombreux débris en orbite autour de la terre, commencent à former des anneaux de plus en plus réguliers. Il faut en outre adapter les transmissions satellites, fortement perturbée par cette modification majeure. Le musée de la guerre et de l’humanité voit le jour, sous l’impulsion de celui qui mena son groupe à la victoire afin de sauver la terre, le tacticien mondialement célèbre : Sullivan Nicopov. Ce musée s’érige comme la matérialisation physique de la mémoire des peuples qui ont traversé ces évènements mettant à l’épreuve l’humanité.
Dust
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

Re: La rouille après la mort

Message par Dust » ven. févr. 24, 2017 8:54 pm

Les premiers échos

Des années après la chute des Drells, la terre rentre en contact avec des peuples extraterrestres libérés lors de la chute. Leur civilisation quasiment anéanties, ils sont que des vagabonds accablés de fatigue. La terre leur réserve le meilleur accueil possible même si cela reste compliqué, notamment car ils ne sont pas adapté à notre atmosphère. Les humains le sont de moins en moins également. En effet la pollution de l’air est en hausse constante et ramène les affections pulmonaires à des taux significativement élevés. Les survivants extraterrestres partagent sans réserve leur technologie de voyage spatial. Leur but est de pouvoir un jour s’établir ailleurs dans l’espace. L’humanité songe également à s’aventurer dans les étoiles. Quelques années plus tard, Rick Frabann meurt après avoir été un bon vivant jusqu’à son dernier souffle. Il est le premier des six anges de la tempête à trouver la mort. Le deuil est mondial, la cérémonie grandiose, en présence de ces anciens compagnons. Il est inhumé dans son armure, à l’intérieur du musée de la guerre et de l’humanité, dans un mausolée dédié à la mémoire des héros de la terre.
Dust
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

Re: La rouille après la mort

Message par Dust » sam. févr. 25, 2017 10:00 am

Musique du recit : https://www.youtube.com/watch?v=cCpBMzMf8A4

La retombée des cendres

Les années se succèdent et deviennent des décennies. La terre a successivement accueillis diffèrent peuples, anciennement opprimés par les Drells et se retrouve à la tête d’une alliance inter-espèce nommé I.S.S.P pour Interplanetary Science Society and Peace. Les projets de conquête spatiale avancent. Les conditions environnementales continuent de se dégrader malgré les efforts écologiques qui restent en deçà de ce qui serait nécessaire. Pollution de l’air et de l’eau, réchauffement climatique, disparition de la couche d’ozone alors que la surpopulation accélère encore ces effets dans les zone initialement les moins touchées. Alexei Kitaëv décède de ses blessures à l’European Medical Center de Moscou. Malgré son âge, il n’avait pas renoncé à de nombreuses activités extrêmes comme le base jump et la wing suit. Peu de temps après il est suivi par Anatoly Saïanov que son épouse, Tatiana ne parviens pas à réveiller un matin. Tous deux sont également inhumés dans leurs armures au musée de la guerre et de l’humanité à Moscou. Ce qui donne lieu à d’impressionnantes cérémonies commémoratives.
Dust
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

Re: La rouille après la mort

Message par Dust » dim. févr. 26, 2017 8:35 am

L’exode

Alors que la conquête spatiale prend son essor, on enterre Anastasya Loubov et Sulivan Nicopov. Tous deux succombant des suites de maladies respiratoires. Le dernier ange de la tempête, Sacha Sokolov, assiste aux cérémonies sous la pluie, le regard dans le vide. Ils vont rejoindre leur camarade dans le musée de la guerre et de l’humanité. Les conditions environnementales ont atteint un niveau critique. La plupart des espèces ont déjà disparu de la terre et les cataclysmes climatique se succèdent : tempête, sècheresse et tremblement de terre suivit inlassablement de raz de marée dévastateur. Des missions de colonisation partent pour des systèmes éloignés. Un soir, après avoir regardé les étoiles, Sacha Sokolov ressent une grande lassitude et une immense fatigue. Il s’installe péniblement dans son lit sans même refermer sa fenêtre.
- Théodore, est ce que je suis en train de mourir ?
- Je le crains.
- Même si on a sauvé l’humanité, j’ai l’impression que ça n’as pas servi à grand-chose.
- C’est tous les jours que l’humanité doit être sauvée.
- Il est temps de se dire adieu.
- Peut-être. En quelque sorte.
- Que veux-tu dire ?
- Je vous ait vu. Dès la première fois, je vous ai vu. Inkai, au Khazakstan. Il n’y avait pas d’image de vous, pas de témoins. Vous n’étiez que des traces de pas dans la cendre, pourtant je vous ait vu.
- …
Sacha Sokolov rend son dernier souffle. Theodore résonne un dernier instant avant le silence.
- Vous ne faites pas partie des grains de sables, vous faite partie du sablier…
Dust
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

Re: La rouille après la mort

Message par Dust » lun. févr. 27, 2017 8:14 am

Far Away

Les siècles sont témoins de la fuite en avant de l’humanité à travers les étoiles. Ceux qui ont pu quitter la terre l’ont fait, poussé par le fait qu’il est devenu aussi compliqué d’y vivre que dans l’espace, voire pire.
On établit les premières colonies éloignées. Garder le contact entre elle est difficile. Les ressources sont présente mais personne ne découvre de véritable paradis terrestre ni de planète directement habitable. Comme dans une conquête de l’ouest multidirectionnelle, les premiers arrivés seront les premiers servis. Alors les gens continuent de s’éloigner. La ruée à travers l’infini se poursuit, il devient impensable et trop couteux de revenir en arrière. L’éloignement empêche les communications, l’humanité s’éparpille peu à peu. Avec le temps, on se focalise sur l’avenir et la recherche de la terre promise, jusqu’à en oublier le passé.
Dust
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

Re: La rouille après la mort

Message par Dust » lun. févr. 27, 2017 8:04 pm

La grande rouille

Sur terre, certains sont restés. Les plus démunis n’ayant pas pu partir, ceux qui restent par conviction et ceux dont la mission était de garder le contact entre les colonies de l’I.S.S.P. Mais des tempêtes de plus en plus dévastatrices ravagent les efforts de ceux qui tentent encore de survivre à la surface de la terre. C’est aussi une succession de tremblements de terre sans précédent, qui détruisent régulièrement les constructions. D’énorme failles s’ouvrent et entrainement les océans toujours plus en profondeur. Rendant l’accès à l’eau de plus en plus impossible. Les grands cycles disparaissent, les pluies cessent.

Dans le même temps, au milieu des restes de la civilisation se développe une corrosion d’un nouveau genre. Se répandant parmi les carcasses des véhicules abandonnés, la corrosion progresse rapidement et sur tous les terrains. Issue d’un nouvel équilibre planétaire, il ne s’agit pas là d’une simple réaction chimique mais de l’avènement d’un nouvel organisme formé de métaux alcalins et doté d’une intelligence commune. Ce sont eux qui déclenchent les séismes en entrant en résonance avec le cœur magnétique de la terre. Les derniers humains sur terre ont cohabité quelques décennies avec ceux qu’ils nomment « les Oxys » avant de disparaitre.
Dust
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

Re: La rouille après la mort

Message par Dust » mar. févr. 28, 2017 2:24 pm

La rouille après la mort

Même si les Oxys ont une affinité particulière avec le métal, ils se propagent sur d’autres surfaces et ont la capacité de se déplacer lentement. Il s’agit de micro-organisme capable de partager de l’énergie et des informations. Ils sont même capables de réactiver et d’interagir avec les vieux systèmes électroniques qu’ils rencontrent. Leur capacité cognitive commune augmente avec leur nombre et ils se retrouvent vite en quête de connaissances et de vérité. Ils se répandent dans les villes, parmi les immeubles et les restes de la civilisation humaine. Des villes comme Moscou.

Lentement, mois après mois, la corrosion gagne le musée de la guerre et de l’humanité. Elle se repend à travers les salles vides et les vitrines. Les Oxys gagnent enfin le mausolée mais il leur faudra encore quelques années pour éroder l’enceinte de marbre scellé et commencer à se répandre à l’intérieur. Dans les sarcophages, les Oxys trouvent les armures des anges de la tempête. Les dépouilles sont depuis longtemps décomposées mais à l’intérieur des casques, il subsiste une myriade de petits éléments électroniques : les nanocrytes.
Les nanocrytes avaient pour rôle de conserver l’état électrique de chaque neurone afin de pouvoir reconstituer l’esprit de leurs hôtes. Quand les Oxys rentrent en contact avec les nanocrytes, les étincelles crépitent.
Dust
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

Re: La rouille après la mort

Message par Dust » mer. mars 01, 2017 2:26 pm

Le réveil

La sensation est terriblement douloureuse. La plus grosse migraine de l’histoire de l’humanité. Impossible de dire si elle ne dure que quelques secondes ou des mois. La douleur occulte même le temps.
Enfin la douleur laisse place à la pénombre mais on distingue des voyants, des pistes électroniques parcourus de courants. Nos héros sont en trains de flotter au-dessus de ce qui semble être une immense carte électronique. Assistant à la réactivation de leur propre conscience, ils commencent à percevoir les systèmes électroniques qui les entourent, à sentir circuler les afflux électriques. Cette perception s’étend de plus en plus loin autours d’eux.

Enfin ils reprennent contrôle de leur armure et se mettent péniblement debout. Titubant vers la lumière ils sortent péniblement à l’air libre, sans dire un mot. Ils contemplent alors le monde ravagé. Marchant lentement parmi les restes de leur civilisation, prisonnier de leur corps synthétique.
Dust
Avatar de l’utilisateur
Flandise
Maître-Goule
Messages : 1485
Inscription : dim. mai 23, 2004 8:42 am
Contact :

Re: La rouille après la mort

Message par Flandise » mar. avr. 04, 2017 12:49 pm

Merci pour cet épilogue ouvert Dust, dans la continuité émotionnelle et mélancolique de la campagne, parfaite avec l'ambiance musicale. Est-ce là le début d'une de tes nouvelles campagnes?
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

Re: La rouille après la mort

Message par Dust » mer. janv. 17, 2018 8:25 pm

Parvenu au sommet de la tour de l’université Lomonosov, Anatoly Saïanov assura sa prise avant d’envoyer un puissant signal électromagnétique. Il comprit ainsi qu’ils étaient seul. Dans quelques minutes, il serait redescendu pour rejoindre son équipe.
Le signal quant à lui, allait poursuivre sa course multi directionnelle et à la vitesse de propagation des ondes électromagnétiques, il aurait quitté le système solaire dans moins de 6 mois. Continuant ainsi, toujours poussé vers de nouveaux rivages, dans la nuit éternelle, emporté sans retour…
Dust
Avatar de l’utilisateur
Dust
Splinter
Messages : 742
Inscription : lun. juin 29, 2009 7:16 pm

Re: La rouille après la mort

Message par Dust » jeu. janv. 18, 2018 9:28 am

Omega était assis sur les marches du musée de la guerre et de l’humanité. D’un air las il contemplait les immenses nuages de poussière rougeâtre emportée par les vents. Sa figure marquée par les rides ne semblait pas affectée par les violentes rafales de la tempête de sable. Alors il aperçut une frêle silhouette qui courait vers lui.
- Omega, je viens de consulter les comptes rendus.
Le jeune garçon se tenait debout, la mine préoccupée, tandis qu’Omega restait assit.
- C’est pour ça que tu fais cette tête ? d’ailleurs tu es bien matinal mon jeune ami ? Un peu en avance…
- Ce n’est pas drôle Omega. J’ai consulté tout tes échanges avec les anges de la tempête.
- Oh excuse-moi, je leur ai dit que tu étais insupportable mais tu sais, je n’en pense pas un mot. En fait je suis simplement jaloux de ton travail…
- Ce n’est pas ça !
- Ha bon.
- Tu leur as permis de rester plusieurs semaines ici.
- Oui et alors ?
- Ça nous a couté beaucoup d’énergie de les maintenir aussi longtemps.
- Mais il en reste bien assez pour faire tout ce qu’on a à faire non ?
- Oui mais on ne peut plus le faire aussi discrètement que les cristaux l’avaient souhaité.
- Tu as peur de te faire prendre ?
Omega éclata d’un petit rire étouffé avant de continuer.
- Et par qui ? Qu’est-ce qu’on risque ?
- Les cristaux sont très inquiets.
- Ils sont toujours inquiets de toute manière.
- Ils disent que ça aura des conséquences.
- Mais qui va bien pouvoir remarquer ça dans l’univers ?
- Personne… mais il n’y a pas que cet univers…
- Hum… Et qu’en pense le fameux Jack Benoit ?
- Lui il est ravis, il dit que ça va rendre les choses plus amusantes.
- Ça c’est inquiétant, je te l’accorde.
- Et alors, que vas-tu faire ?
- Moi ? Je comptais m’assoir ici et attendre tranquillement la fin. La routine quoi.
- Quelqu’un va pourtant devoir s’assurer que tout se passe bien.
- Je plains le pauvre bougre qui va devoir aller las bas.
- Moi aussi.
- Pourquoi tu me regarde comme ça ? Ha non ! Pas moi ? Pas moi !
- Tu vas devoir retarder tes projets, mon vieil ami.
Dust
Répondre

Revenir vers « НЕЖД »