Background James Frederic Aster

Dans un futur incertain ou les tenebres règne vous êtes la lumière en meta-armure

Modérateur : chernobyl

Avatar de l’utilisateur
Darano
Splinter
Messages : 863
Inscription : mer. juin 28, 2006 1:15 pm
Localisation : Orbe
Contact :

Background James Frederic Aster

Message par Darano » mer. janv. 10, 2018 2:10 pm

La justice dans les Ténèbres.

Code d’honneur du Knight


I — Tu croiras à tout ce qu’enseigne Arthur et tu observeras ces commandements.
II — Tu protégeras le Knight au péril de ta vie.
III — Tu auras le respect de toutes les faiblesses humaines et tu t’en constitueras le défenseur contre l’Anathème et toutes les infamies.
IV — Tu aimeras et chériras l’art comme la lumière.
V — Tu ne reculeras jamais devant les ténèbres.
VI — Tu feras à l’Anathème une guerre sans trêve et sans merci.
VII — Tu t’acquitteras exactement des ordres que les chevaliers de la Table Ronde te donneront, excepté s’ils sont contraires aux commandements d’Arthur.
VIII — Tu seras fidèle à la parole que tu donnes et par-dessus tout, tu ne mentiras point à tes pairs.
IX — Tu seras généreux et tu feras ton possible pour aider ceux qui sont dans le besoin.
X — Tu seras, partout et toujours, le champion de l’Humanité contre l’injustice, le désespoir et le mal..

Citations sur le thème de la Justice :

« Plus l'accusation est lourde, plus le devoir de défendre est grand, comme un médecin doit soigner tout le monde »
Jacques Vergés

La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique.
Blaise Pascal

« L'amour de la justice n'est pour la plupart des hommes que la crainte de souffrir l'injustice. »
François de la Rochefoucauld

« Où commence le mystère finit la justice. »
Edmund Burke

Visuel:

James Frederic Aster est âgé de 34 ans. Il est de taille moyenne et son corps est svelte. Il a les cheveux courts et bruns mais les tempes virent au gris. Il a les yeux gris.
Il aime les pommes, les objets artisanaux fait en cuir et a l’habitude de se mordre la lèvre droite.
Il est souvent vêtu d’un pantalon de costume noir, d’une chemise à longues manches blanche et d’une cravate noire. Bien que ce vêtement semble avoir énormément vécu, Il est prend soin. Une veste chaude en cuir noir et une bonnes paire de chaussures de montagne noire
Il porte toujours une besace en cuir usé avec lui.

La Justice dans les Ténèbres.

Histoire :

James Frederic Aster était avocat. Il a profité de nombreuses années pour s'enrichir grâce à son don pour parler.
Né dans le Kansas, d’un père juge de campagne et d’une mère notaire, il a baigné dans les droits dés sa plus tendre enfance. Il se souvient des discussions passionnées de ces parents qui ressemblait à des plaidoyers de Tribunal de Haut instance.
Pas très bon élève, il réussit quand même grâce à beaucoup de travail et à son don pour parler. Il put entrer dans une grande université (surement grâce à son père). Alors que ses amis faisaient la foire régulièrement lui passait son temps aux études car il a toujours sa difficulté à apprendre. Malgré cela il finit par décrocher son diplôme d’avocat.
Il se fit rapidement une réputation de gagneur de procès. Il n’avait pas un domaine de prédilection comme ces collègues comme le monde des affaires ou le droit pénal. James lui prenait au début de sa carrière toutes les affaires autant du coté de La défense que de l’accusation.
Puis il devient associé dans un grand cabinet de Chicago.
Lors de l’arrivée de la peste rouge sur les Etats-Unis, il fut un défenseur des libertés individuelles il quitta même son étude pour cela. Il prônait qu’une société qui sacrifie ses valeurs pour la sécurité se suicide.

21 Décembre 2034
Trois jours avant Noël, James est en plein plaidoyer à Albuquerque, mais son esprit est ailleurs ce qui est rare pour lui. Il pense à la promulgation de la loi martiale pour limiter l'augmentation de la délinquance qui va de pair avec l’augmentation de la durée des nuits et de nombreuses catastrophes. Il est content d’être dans le Michigan et non pas plus au Sud. Les images de la peste rouge qui a frappé la capitale lui font toujours frémir uniquement en y pensant. Mais alors qu’il tente de retombé sur ses pattes pour amener une conclusion a son plaidoyer, le palais de justice est soufflé par ce que James pense être au début une explosion.

Il avance dans la pénombre et les décombres découvrant plus par le toucher que la vue que la plupart des personnes dans la salle étaient toutes mortes et les survivants semblait transformés. Avec le stress et la peur, il ramasse ce qu’il pensait être la preuve principale de l’affaire qu’il plaidait. Un couteau baïonnette à lame droite et à double tranchant. Il serra la poignée pendant tout le temps où il chercha une sortie. Il prit avec lui son attachés caisse qui faisait un drôle de bruit à chaque fois qu’il marchait. Il dut se défendre plusieurs fois contre des personnes qui tentaient de l’agresser.

24 décembre 2034


Quand il trouve une sortie par ce qui restait du toit du palais de justice. Il remarque qu’il ne tenait pas le couteau de son affaire. Mais l’épée de la statue de « Dame justice » et qu’accroché à son attaché-caisse le bruit qu’il entendait tout le temps était le bruit des plateaux de la balance de la même statue trainant par terre car il avait coincé les chaines et la barre en fermant et en forçant son attaché caisse. Mais ce qui lui fit le plus grand choc était le ciel complètement noir sans une étoile et toute la ville dans le noir le plus totale, à quelques endroits il restait des lumières.
Il se regroupa avec d’autres survivants. Rapidement il remarqua que les gens étaient encore plus à cran et que le manque d’informations et de secours mettait les gens à la limite de la folie. Certains devant la situation perdait tout espoir et se transformaient (ce qui plus tard sera appelé les désespérés). Il dut plusieurs fois en blesser pour protéger les personnes encore normales.

04 janvier 2035
Sa première victime fut un jeune homme qui tenta de le jeter d’un pont. C’était un membre du groupe ou était James qui se fait appeler « la Colline ». James réussit à se sauver en faisant basculer son assaillant par-dessus la rambarde. Il réussit à le retenir quelques instants en tenant la sangle du sac du jeune homme. Mais celui-ci de débattant pour tenter de frapper James, le décrocha et il tomba sur une voiture abandonnée en dessous. James a eu beaucoup de peine à se remettre de cela. Car quand il regarda ce qu’il avait dans le sac de cuir, il déduisit par les affaires que le jeune homme faisait des études de droit. Il n’a jamais abandonné ce sac mettant les objets qu’il tient dedans.

30 janvier 2035

La situation au sein du groupe de survivants « la Colline » était devenue tellement compliqué malgré ses médiations et devant la disparition de la plupart des personnes ayant de l’autorité qu’il décida de prendre les devants. Il savait que seul, il n’avait pas l’étoffe pour survivre seul. Il se décrivait comme un avocat perdu en monde barbare. Et les barbares n’ont pas besoin d’avocat. Mais là, il choisit de prendre une autre approche. Il fit tenir le groupe avec la valeur de justice. Il créa des règles simples mais il menaça toutes les personnes qui les ne respectait pas. Que la justice par son bras s'abattrait sur les parjures. Au début, cela fonctionna uniquement grâce à son don d'élocution.
Mais les jours passant, les gens avait de moins en moins peur de ses menaces.

17 février 2035

Alors qui proposa de partir pour Chicago. Un ancien militaire, Franck Jaeger, remis en question son autorité. James ne put par des mots raisonner l’homme ni lui expliquer en privé que s’il avait mis le groupe sous un état quasiment totalitaire. C’était surtout pour le bien du groupe. Lui ne cherchait pas de sous fifre. La confrontation eu lieu dans l’ancien hall de la gare central de Oklahoma City. Franck semblait s’être transformé pendant la nuit. Il était plus massif que dans le souvenir de James. Ces traits étaient plus bestiaux et son regard semblait uniquement habiter par la haine et la fureur. Il se lança sur James. Frank courait comme un fou furieux. James ne bougea pas. Son sac à ses pieds. Il attendit le dernier moment pour se baisser pour éviter Franck et se saisir de l’épée de dame Justice et de transpercer Franck en plein cœur, au moment où il se retournait pour refoncer. Alors que James pensait l’avoir tué, l’épée sembla légèrement brillée puis redevenir sombre. Franck s’écroula en arrière et l’épée ne semblait ne pas l’air blessé. Quand Franck revient à lui, il était revenu a de meilleur sentiment et comprenait qu’il n’y avait que peu de chances pour que le groupe survive dans les ruines.
Les membres du groupe était encore plus convaincu des règles fixées par James et en plus ils croyaient qu’il avait la force de les faire respecter.
Il reçut le surnom de « Judge Calm ».

04 Juin 2035
Le groupe atteint la ville St Louis. Il découvrit les changements mondiaux. L’arrivée des immortelles et les arches par un ancien camarade de Frank Jaeger. Le groupe de militaire proposa de les prendre dans leurs convois qui se rendait à Chicago ou une Arche de l’humanité était en construction. Un membre des militaires, qui se présenta comme Lieutenant John Smith apprit à James aussi que d’autre groupe de personnes étaient bloquées dans les ténèbres. James le savait mais il avait volontairement occulté cela de son esprit pendant toutes les dernières semaines pour se concentrer sur le groupe de la Colline.
John Smith tenta de recruter Frank Jaeger pour une des missions dont il ne pouvait parler à James. Mais frank refusa. James comprit que les deux hommes avaient un passé commun comme seul des gens qui ne sont pas complétement fier de ce qu’ils ont fait peuvent avoir. John Smith dit à James qu’il pouvait l’aider à aller dans les ténèbres mais qu’il avait besoin de la capacité de convaincre les gens de soit rejoindre les Arches soit de vivre en rebuts mais qu’ils ne devaient pas perdre espoir. James fit le choix de proposer au groupe de rejoindre une arche, celle de Chicago. James lui décida de retourner dans les ténèbres chercher d’autres personnes. C’est que le voyage qu’il venait de faire l’avait changé. Il aimera être dans l’adversité. Bien que comptant sur ces camarades, il avait aussi pris de l’assurance dans ces capacités autre que celles de parler. Franck décida de ne pas partir avec le groupe pour l’Arche mais d’accompagné James dans ces recherches justifiant que « Même si un avocat est par nature habituer à marcher dans les ténèbres de l’humanité. Les lois ne peuvent être valable uniquement si plus d’une personne sont ensembles. Et c’est comme cela qu’ils replongèrent dans les ténèbres accompagnées de « Monsieur Smith ». Celui-ci se montra être un guide incroyablement doué au sein des Ténèbres. Sachant ou les ténèbres était trop dense pour pouvoir être traverser et ou les communautés de rebuts se cachait.
01 Aout 2035
Alors que James se reposait, il vit un désespéré s’attaqué à une personne qu’il guidait. Comme par réflexe, il saisit son épée et la balance qu’il avait sortir pour la nettoyer (à cause d’un passage dans la vase d’un marais). Il se sentit par parcouru par une onde de lumière. Et l’instant d’après, il s’était téléporté sur 100 mètres et avait naturellement donné un coup d’épée qui avait tuer le désespéré et sauver son compagnon. James n’en parla pas et il mit la balance dans la doublure de son sac.

09 Septembre 2035

Ils firent la connaissance de Hope, une jeune femme de 15 ans avec un caractère compliqué mais un véritable don pour ne pas se faire remarquer. Elle apprit beaucoup de choses à James pour ne pas se faire remarquer. Mais sa faculté la plus incroyable était son don pour communiquer avec les désespérées. Et Eux ne l’attaquait jamais comme si pour eux elles n’étaient pas présentes.

01 mars 2036
John Smith annonça à Frank et James qu’il devait partir pour d’autres « tâches » mais que le moment venu il reprendrait contact avec James et Frank. Et que même pas très doué, James était maintenant assez bon pour se déplacer et guider des gens dans les ténèbres.

17 juillet 2036
A l’entrée de l’Arche de Chicago, un groupe de personne y entre, guidé jusque-là par Hope, Frank et James. Assis sur la carcasse d’une voiture, Hope grava sur le bois de son épieu une 800ème coches. Une coche pour chaque personne qu’ils avaient sorti des ténèbres. Cela faisait sourire James qui pour lui le nombre ne comptait pas c’était uniquement le fait de le faire qui comptait pour lui. James dit à Hope qu’a force de marqué dans le bois de l’épieu des coches, elle allait se briser. Hope lui répondit que c’était justement cela qui la rendait solide. Franck se moqua de James demandant comment il pouvait faire des discours sur l’espoir aussi fort alors que les gens n’avaient des fois plus rien à se raccrocher. James sourit mais il savait que quand il commençait un discours. Il était comme posséder. Dans ces moments quand il fermait les yeux il s’imaginait dans un monde revenu à la normale et souvent il décrivait aux gens cette vision. Franck répondit en tournant le dos à James, qu’il possédait une épée magique mais que ce n’était pas avec cela que James faisait des miracles. Après un instant de silence, les trois amis se mirent à rire aux éclats.

Alors qu’ils voulaient retourner dans l’obscurité pour chercher d’autres personnes. Un groupe de personne sortirent de L’arche. Ils se présentèrent comme des personnes servant l’immortel de Chicago. On leurs dit qu’ils avaient rendez-vous avec un dirigeant du Knight, qui leurs fut présenter comme un groupe de personnes œuvrant pour le bien de l’humanité, la lutte contre l’anathème et avec des moyens conséquents pour cela. James demanda pourquoi eux. Un homme répondit que leurs actes d’aller chercher des personnes dans les ténèbres et la réputation de James de sauver les désespérés par la parole était parvenu à des oreilles intéressées.

James, Hope et Franck rencontra Lancelot. L’homme fit une bonne impression à James. L’homme dit qu’il voulait qu’il rejoigne le Knight, Hope accepta la proposition d’office disant à James que les possibilités offertes par le Knight lui permettraient de mieux combattre les ténèbres. Franck refusa mais James comprit qu’il y avait autres chose dans son refus. Il prétexta que les arches sont des prisons pour les gens et les esprits et il allait continuer de son côté. James se rappela les soirs dans le campement que Frank et John Smith parlait souvent tard. James commença par refuser prétextant qu’il ne voulait pas combattre les ténèbres. Mais il se lança dans un plaidoyer que comme dans une affaire il voulait d’abord apporter de la sécurité et du réconfort aux victimes. Puis il devait comprendre la situation et les motifs, puis il fallait juger et là… donner et apporter la sentence. Il parla si bien que Hope ne voulait plus partir de son côté. Lancelot dit que l’un et l’autre n’était pas incompatible. James comprenant que Hope voulait rejoindre le Knight, la poussa à accepter. Mais quand elle dit qu’elle n’irait pas au Knight sans lui. Il ne sut que faire. Lancelot lui parla d’une armure qui permet de plus facilement se cacher dans les ténèbres : L’armure Rogue. Et que les compétences de James pour convaincre les gens et leurs redonner de l’espoir était l’une des choses qu’il fallait au Knight. Lancelot finit par lui parler du statut de « chevalier errant » qu’il avait mis en place et que cela était parfait pour James.
James accepta, et même s’il ne le reconnait pas, parce il a été charmé par le charisme de Lancelot.
James dû se rendre à Camelot pour s’entrainer et rapidement il se rendu compte que de ne pas être dans les Ténèbres à les parcourir lui manquait. Il détesta le temps qu’il passa à Camelot trop de bruit, trop de lumière. Tout ce que le James Aster aimait était ce que le Chevalier James Aster détestait.
Pendant plusieurs jours, il doit laisser son arme et la balance aux agents du knight. Il se sent incomplet sans elles. Il demande aussi de pouvoir avoir son sac même avec l’armure. Un responsable accepte la demande en échange de pouvoir plus étudier l’épée et la balance. Il accepte.
Les deux objets sont validés par le Knight et l’épée devient l’arme de dotation de James. La balance est déclarée comme un beau objet gravé de signes nordiques sans aucun don. Il parla de ce qu’il avait vécu abvec la balance, mais le technicien lui répondit que cela devait être les gaz des zones de ténébres qui l’avait fait croire cela.

Aout 2036 - Novembre 2037
James reprit la route de ténèbres. En premier dans la région européenne. Il réussit à faire revenir plusieurs communautés vers les Arches. Mais ce que James est le plus fier c’est quand il a réussi à mettre ensemble des communautés de rebuts pour les rendre plus forts et sans les mettre sous la chappe de béton des arches.
Lors de cette période, il recroisa un fois Monsieur Smith et Frank. Il était équipé d’armure similaire à celle du Knight même que moins développé techniquement comme de plus vieux modèle sans marquage qui permettrait de les relier à une organisation ou un gouvernement. Frank semblait mal à l’aise de revoir James mais Monsieur Smith semblait content. Comme par le passé, Monsieur Smith se montra l’un des meilleures guides possibles au sein des ténèbres. Sachant ou se plaquer et ou était les communautés mais il fit promettre à James de ne pas parler de lui aux gens du knight. James accepta par respect de l’amitié qui le liait à Frank et par respect envers Monsieur Smith. John Smith lui remit une carte avec de nombreuses communauté indiquée dessus.

15 Novembre 2037
Suite à un affrontement avec une puissance créature de la Bête, James du retourner à Camelot car les dégâts étaient critiques sur son armure. Bien que les techniciens de Knight lui firent une crise de laisser une armure arriver dans cet état d’usure avant de revenir. Il n’eut aucun problème avec la table ronde. Il y fit un résumé de tous ce qu’il avait vu pendant l’année écoulée. Les dirigeants du knight lui demandèrent d’aller sur l’ancien territoire des Etats-Unis pour enquêter sur des disparitions de communauté dans l’ouest.

19 Novembre 2037
James est déposé à Cheyenne. Il cherche les traces des communautés comme d’habitude plus sur son instinct que sur des compétences d’enquêteur. Il découvre de plusieurs communautés ont été enlevée par des « vendeurs de chairs ». Par des désespérés qui capturent des gens et qui les amènent au plus sombre des ténèbres.
James arrive à rejoindre un camp de ces « vendeurs » quand il se lance dans une opération pour libérer les rebuts prisonniers. Un groupe de personnes portant du matériel d’anciens militaires US lancent un assaut sur le camp. James Arrivent à libérer quelques personnes à les mettre à l’abri. Il y retourne se déguisant en rebut. Les « militaires » massacrent les désespérées faisant peu attention des morts fait parmi les rebuts. Il comprend que les désespérés voulait sacrifier les rebuts à la machine.
Il entend un nom dans la discussion entre deux agents : Black Cell.
Les agents disparaissent comme ils sont apparus. Dès leurs départ, James regroupe les rebuts est les rassurent. Une fois de plus il se trouve face à des personnes qui sont au bord du désespoir. Par un discours dit avec conviction, ils arrivent à faire revenir la lumière chez les gens. Cela lui oblige aussi de reprendre son rôle de guide pour une communauté et s’aperçoit du chemin qu’il a parcours depuis les ruines d’Albuquerque.
Il rejoint la communauté de Yellowstone, une des plus grandes communautés proches de rocheuses. Il négocie l’intégration de son groupe au sein de la communauté. Puis il décide de chercher des informations sur la Machine et ce culte de vendeurs de chairs. Cela l’entraine dans un road movie à travers les état unis
Il rejoigne New York ou il démentielle plusieurs groupes qui sacrifiait des gens à une sorte de pièce mi machine mi de chair. Formant un groupe de combattant qui l’aide à libérer les d’autres groupe de rebuts. Quand ils ne trouvent plus de cellules du culte, ils poussent le groupe à rester uni et à trouver un havre ou vivre. Quelques heures après les avoir quittés la communauté naissante, il rencontre une bande de chevaliers combattant la machine et le nodachi.
"Tout le monde tient le beau pour le beau,
c'est en cela que réside sa laideur.
Tout le monde tient le bien pour le bien,
c'est en cela que réside son mal."

Lao-tseu
Tao-tö king
Répondre

Revenir vers « Knight : au coeur des ténèbres »