Oleg, sa vie, ses (més)aventures

Modérateurs : Die's Man, Ezechiel

Avatar de l’utilisateur
Ezechiel
Maître-Goule
Messages : 1123
Inscription : mar. mai 25, 2004 1:23 pm
Localisation : Pully sur Léman

Oleg, sa vie, ses (més)aventures

Message par Ezechiel » jeu. févr. 16, 2017 10:45 am

Oleg « Venustus Rusticus », filius Agricola Magna, ex Verditius

Oleg est plutôt petit, trapu, très habile, mais d’une lenteur exaspérante. Ses yeux comme deux billes de turquoise trahissent son héritage féérique, de même que sa barbe garnie de minuscule myosotis.

Lorsqu’Oleg a dû choisir son nom de mage, il n’avait pas réfléchi à la question, et « Aimable paysan » est ce qui lui est venu à l’esprit. Ce qui lui a valu quelques ricanements, mais rien qui ne puisse ternir son éternelle bonne humeur.

Alors que la plupart de ses confrères Verditius se lançaient des défis parmi déjà durant leur apprentissage, personne n’est venu lui chercher des noises. Il faut dire que pas grand monde ne comprenait ce qu’il disait lorsqu’il expliquait sa magie ou ses sorts.
Selon les mages de son alliance, ils ne l’ont jamais vu dans la bibliothèque. Certains se demandent même s’il sait lire.
D'autres se demandent même s’il mérite son titre de mage, il paraîtrai que Codex Regulus, un jeune Quaesitor, aurait commencé à monter un dossier contre Oleg : pratique païenne, incompétence, interférence avec les vulgaires…
Oleg semble ignorer complètement de la cabale qui se prépare.

En attendant, le vieux Peregrinus, un vénérable Toque Rouge, lui a fait une offre : en échange de s’occuper d’un relai de la maison Mercere, il aurait laboratoire, aura et multitude de sources de virtus à disposition. Qui plus est, tous ces vieux Toques Rouges qui y vivent à demeure possèdent une masse de connaissance et ne demandent qu’à la partager, pour peu qu'on soit disposer à pardonner leurs radotages.

Quelques mois plus tard, au printemps 1200, Oleg s’installe à Turpe domi, le Foyer Gourmand, non loin du village de Porozek, lui-même situé à mi-chemin entre Novgorod et la mer Baltique.
Nick, modérateur immodéré
--------------------------------------
"Le pire n'est jamais décevant."
Avatar de l’utilisateur
Ezechiel
Maître-Goule
Messages : 1123
Inscription : mar. mai 25, 2004 1:23 pm
Localisation : Pully sur Léman

An 1200 - Première année

Message par Ezechiel » ven. févr. 17, 2017 3:13 pm

An 1200
Oleg arrive à Turpe domi avec la fonte des neiges. Il s’attendait à trouver une petite auberge avec quelques cabanons autour abritant une poignée de vénérables Toques Rouges, mais n’est-il pas surpris de découvrir une vaste bâtisse en pierre, formant un caravansérail, abritant une demi-douzaine de famille de Toques Rouges parfois sur quatre générations !
Au lieu de paniquer, son sang de Domovoï le fait se sentir immédiatement chez lui : prendre soin de tous ces gens, son avenir de mage prend tout son sens !
Pérégrinus lui fait faire le tour des lieux. Cela fait plusieurs années que le dernier mage a quitté les lieux, et personne n’est descendu dans les caves abritant l’ancien sanctum. Il va falloir un peu travail pour tout remettre en état. Malgré cela, Oleg jubile, son premier tour du propriétaire lui a fait découvrir la raison pour laquelle un mage déciderai de s’installer dans un coin si retiré : une caverne naturelle, étrangement sphérique, abrite une très puissante aura. Ce sera pour une autre fois qu’Oleg s’intéressera aux origines du lieu, il y a tant à faire.

Oleg passe la majorité de l’année à discuter avec Esteban le Docte, qui se révèle être un puits de sciences.
Et l’année aurait pu se conclure sur un baquet jusqu’à…

<Comme il s’agit de la première aventure, je la détaille pour que vous voyez comment ça marche>

J’avais lancé au début de l’année 10 dés d’aventure, obtenant entre autre un 1 et 0. Donc une aventure sous de mauvais augures (diff +1).
1) Difficulté d10 (stress) : 9, soit difficile (14) -3 période de grâce +1 (mauvais augure)= 12. C’est très costaud pour une première aventure.
2) Origine d10 (normal) : 3, commune, suggestion : guilde.
3) Occurrence d10 (normal) : 8, hiver, soit +1 à la difficulté qui passe à 13.
4) Complexité d10 (normal) : 4, complexe, deux situations.
Oleg ne cherche pas à éviter l’aventure (surtout pour l’exemple, mais honnêtement c’est un peu trop chaud).
5) Situation 1d6 pour chaque situation : 6 (choix : discrétion) et 1 social

6) Résolution :
Discrétion & furtivité
  • • Dex+Discrétion+PeIm 20 (Voile de l’invisibilité, soit +4) : +10 +d10 (8)=18
  • • Per+Attention+InIm20 (Oreille indiscrète, soit +4) :+8 +d10(3)+3(confiance)=14
  • • Energie+Connaissance de la région+MuIm 15 (Image déguisée, soit +3) : +7+d10(5)+3(confiance)=15
• Trois réussites

Social
  • • Int+Connaissance des Gens= +7 (pas de malus de don, Oleg se contente d’observer et d’étudier les gens) + d10(4)+ 3(confiance)=14
  • • Vladislav (le tavernier) va se charger de la discussion : Prs + Charme=+7+ d10(8)=15
  • • Vladislav termine : Com+Intrigue=+7+d10(4)=11(échec, impossible de griller un point de confiance à la place d’un spécialiste et de toute façon, Oleg n'en a plus)
• Deux réussites

Durée : 13(Difficulté)+2 (#situations)+1(échec)=16 jours.

Récompenses & pertes :
Cette réussite n’a été possible parce que j’ai pu choisir ce qui me semblait la meilleure situation où Oleg a le plus d’avantages.
  • 5XP pour la triple réussite +2 XP (deux situations) =7XP
  • 2 points de confiance (2 situations) – heureusement, Oleg a tout grillé. A peu près la seule solution pour éviter trop d’échec.
  • Avec la première situation il a trouvé un allié local (avantage mineur permanent pour une réussite d’une difficulté de 11+).
  • Avec la seconde, il décide d’améliorer un avantage mineur en majeur : Riche.
<Je ne mettrais pas tous les détails la prochaine fois, ni vous n’avez besoin de tout mettre cette salade. L’histoire reprend.>

Pérégrinus apprend à Oleg que la réputation de l’hydromel du village a atteint les oreilles d’une guilde marchande de Novgorod et que celle-ci essaie d’en acquérir le monopole.

Oleg prend son médaillon du voyageur et décide d’en avoir le cœur net. Se faisant passer pour un marchand, il identifie la Guilde du Sarment comme étant derrière cette tentative (Connaissance de la Région + Image déguisée). Mêlant furtivité et magie, il réussit à participer à une réunion de cette guilde et à découvrir comment elle a l’intention de s’y prendre (Furtivité, Attention).

Il ne rentre pas toute de suite à Turpe domi, mais passe à Porozek pour avoir une idée de ce qu’en pense les gens (Conn des Gens) et écoute les gens parler. Ils n’ont clairement pas envie de signer avec la Guilde du Sarment, mais ne savent pas trop comment s’organiser.

De retour à Turpe Domi, Oleg explique son plan à Vladislav, et le rôle qu’il aura à jouer : il va devoir convaincre le village de former la Corporation du Miel, avec des statuts reconnus par Novgorod. Et plutôt que de vendre aux marchands de passage, organiser une foire annuelle, ainsi qu’une livraison régulière au marché de Novgorod.
Les paysans sont initialement hésitant (échec d’Intrigue), le plan de Vladislav semble trop alambiqué pour qu’ils comprennent. Heureusement, Vladislav connaît sa clientèle, et après quelques bières, il obtient toutes les signatures des producteurs de miel et d’hydromel du village (Charme).

Et quelques Toques Rouges de Turpe Domi sont tout à fait d’accord de mettre leur longue expérience de guides et messagers pour se charger des livraisons, contre rémunération. Ce qui permet aussi à l’alliance d’écouler sa production sans attirer l’attention.

L’augmentation des revenus bénéficie aussi à Evgeny Kamarazov, le boyar dont Porozek dépend, qui voit d’un très bon œil cette initiative et assure la Corporation du Miel de son soutien et de sa protection.
Nick, modérateur immodéré
--------------------------------------
"Le pire n'est jamais décevant."
Répondre

Revenir vers « Ars Magica »